La bêtise

Les Erythréens

10173622_585817578200513_1582423661555968462_n29 juin 2014, Rabat — Les gardes-frontière israéliens ont donc reçu l’ordre absurde et inhumain de ramener de force les migrants africains qui ont entamé hier une “Marche de la liberté” vers la frontière égyptienne au centre de regroupement de Holot, en plein désert et loin de toute vie. Des autobus, des hommes à cheval, des jeeps militaires sont apparus en fin d’après-midi autour du campement où les évadés avaient trouvé de l’ombre et discutaient des suites à donner à leur mouvement. En fin de journée, des officiers leur ont intimé l’ordre de monter à bord des bétaillères de leur propre chef, faute de quoi la force serait utilisée.

Bien entendu, la force a été utilisée, dans des conditions indignes et contre des jeunes hommes sans armes, sinon leur écoeurement et leur volonté d’en finir avec l’idiote impasse dans laquelle le gouvernement israélien, incapable de réfléchir…

View original post 245 more words

BOOK REVIEW – INTERNATIONAL RELATIONS AND HUMANITARIAN CRISIS de Fabienne Le Houérou

Études Géostratégiques

L’ouvrage que vient de publier, en anglais, le Dr Le Houérou est d’une extrême densité. Il revêt un intérêt évident en ce qu’il synthétise et met en perspective les années de recherche et les diverses crises que l’auteure a étudiées en profondeur.

HUMANITARIAN

Issu de l’enseignement qu’elle délivre à Sciences Po Aix, ce livre est pour Fabienne Le Houérou l’occasion de condenser et de rendre accessible à tous les réflexions que lui inspire sa connaissance transversale des grandes crises humanitaires. C’est donc un travail de maturité qui est livré ici, le résultat d’une réflexion fine et d’un regard affûté qui permettent de saisir en à peine plus de 230 pages les lignes de partage et les logiques à l’œuvre dans une vie internationale d’une incroyable complexité.
La méthode employée est édifiante. Les sources classiques (ouvrages de référence, revues académiques, rapports d’organisations internationales et d’ONG, médias, etc.) sont ici convoquées et minutieusement…

View original post 1,893 more words